Solidarités, Santé et Securité- Nos propositions

Faire de la lutte contre la grande pauvreté et l’isolement une priorité.

La grande pauvreté se définit par :« l’absence d’une ou plusieurs des sécurités, notamment celle de l’emploi, permettant aux personnes et familles d’assumer leurs obligations professionnelles, familiales et sociales, et de jouir de leurs droits fondamentaux »

Si le Conseil Économique, Social et Environnemental a adopté un avis pour que l’État s’engage à éradiquer la grande pauvreté à l’horizon 2030,

CHÂTEAUROUX DEMAIN s’engage à tout faire pour y travailler localement.

Pour ce faire, CHÂTEAUROUX DEMAIN,  s’engage à mettre en place, avec les habitants, les associations, tous les acteurs du territoire, et en particulier avec l’expertise et une coordination des actions par le Centre Communal d’Action Sociale, plusieurs leviers :

  1. Celui de l’emploi en particulier par son inscription dans l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée
  2. Un accompagnement renforcé et individualisé
  • simplifier l’accès aux droits afin de réduire le non recours, en mettant en place des permanences itinérantes au coeur de tous les quartiers et en veillant à la connaissance mutuelle et au partage d’informations par tous les acteurs (RSA, Chômage, retraites, statut du micro entrepreneur…)
  • la prise en charge globale des questions et problématiques éducatives, de santé,  d’alimentation, d’emploi et de logement d’une personne et de sa famille, en mettant en place un guichet unique itinérant.
  1. Le levier des revenus, en visant un Minimum Social Garanti Individuel comme l’a fait la commune de Grande Synthe

            «Plutôt que de donner des aides ponctuelles qui permettent à peine de sortir la tête de l’eau, il s’agira d’accompagner dans la           durée ceux et celles qui en ont besoin pour qu’ils trouvent de   vraies solutions et pour que personne ne vive avec moins de
            855 euros par mois».

4.Le levier de l’alimentation de proximité POUR TOUS

  • En œuvrant avec tous les acteurs sociaux pour le développement d’épiceries sociales, solidaires ET accessibles à tous les habitants, à tarifs adaptés. Nous renforcerons et soutiendrons les épiceries sociales existantes en leur assurant des locaux dédiés. Nous encouragerons la création de services alimentaires de proximité pour l’ensemble des habitants en accompagnant des projets d’épiceries itinérantes, avec une animation conviviale et pédagogique.
  • En permettant l’accès à la restauration scolaire en adaptant les tarifs aux possibilités des familles 
  • En œuvrant pour une sensibilisation aux méthodes culinaires de bon rapport prix / qualité / santé

5.En œuvrant pour le décloisonnement de tous les quartiers, en ayant une politique volontariste de mixité sociale dans toutes les politiques de la ville.

6.En soutenant les associations et toute initiative qui permettent de pallier à l’isolement des personnes âgées et personnes fragiles par des solutions de proximité, le développement des espaces partagés.

 

Châteauroux Demain s’engage à promouvoir le principe d’égalité en luttant contre toute discrimination qu’elle soit liée notamment aux origines, au genre, ou aux orientations sexuelles.

  • Offrir des lieux d’hébergement ouverts à tou.te.s, avec un accompagnement en partenariat avec les instances concernées

 

  • Pour l’égalité Femmes-Hommes
  1. Augmentation conséquente des moyens de la lutte contre les violences faites aux femmes : prévention, accueil, aide aux victimes, création d’un dispositif d’urgence municipal
  2. développement des actions de santé et de prévention.
  3. soutien renforcé aux associations qui favorisent l’éducation à la sexualité, à la contraception, à l’avortement, à l’égalité femmes – hommes
  4. Pour faire face aux violences sexistes : mise en place avec l’Etat et les autres collectivités concernées d’un centre d’hébergement, ouvert en continu, proche du centre-ville et intégrant l’ensemble des services nécessaires aux victimes

Handicap

  • -renforcer les missions et prérogatives de la Mission handicap mise en place.
  • constituer un groupe d’habitants en situation de handicap et lui donner les moyens de participer au programme d’accessibilité, d’évaluer sa mise en oeuvre et sa cohérence, de façon transversale sur l’ensemble des compétences municipales.
  •  s’engager sur la mise en conformité « accessibilité » de tous les lieux publics, dont Maison des Associations, Salle Edith Piaf…
  •  s’engager à respecter l’évolution des lois handicap, en refusant au maximum le recours à des dérogations, des compensations ou sanctions financières, en étant transparents et en argumentant auprès des habitants chaque  demande de dérogation, les compensations financières consenties, les sanctions financières payées.
  • rendre les aires de jeux inclusives sur tous les quartiers (cf commune de Vannes), permettant à tous les enfants de jouer ensemble.

Personne fragiles ou peu mobiles

– en ALLANT VERS, via des services et des animations itinérants (Epicerie, Numérique, Prévention / Santé, guichet social unique, animation / culture, …), nous nous rapprocherons des personnes fragiles ou peu mobiles dans tous les quartiers et au plus près de leur besoin.

–  En nous rapprochant de tous, nous recueillerons les besoins en temps réel et nous nous engageons à une réactivité des services, à apporter une réponse personnalisée, adaptée, et réalisable dans des délais décents.

– En multipliant et favorisant les lieux d’accueil inconditionnels (centres sociaux culturels, tiers lieux..), nous renforcerons le Vivre ensemble, les animations et initiatives intergénérationnelles et interculturelles.

– En accompagnant la promotion des habitats participatifs, solidaires et intergénérationnels.

 

  • Ouvrir des « centres municipaux de santé », en relation avec le projet régional de création de postes de médecins salariés. 
  • Poursuivre la mise en place de « maisons de santé » pluridisciplinaires avec des professionnels libéraux sur la base de projets accordant une importance à l’accueil et à la connaissance des besoins du quartier.
  • Poursuivre et développer les actions de prévention, sensibilisation, accompagnement des usagers et professionnels…
  • Développer le programme alimentaire de territoire
  • Améliorer la qualité de vie (accessibilité, qualité de l’air et de l’eau, réduction du bruit et des nuisances…)

La sécurité des personnes, et des biens, est une attente de nos concitoyens. Elle ne peut se résumer à la lutte contre la délinquance et au seul usage de la force comme moyen d’y remédier.

Elle doit respecter nos vies privées et viser le bien-vivre ensemble.

En matière de lutte contre la délinquance nous agirons auprès de l’Etat pour faire augmenter les effectifs de la Police Nationale, car les policiers municipaux n’ont pas vocation à les remplacer.

Nous voulons une police municipale de proximité, pour créer du lien social plutôt que d’apparaître comme une police de répression. Nous attendons de la police municipale qu’elle fasse respecter les règles de bonne conduite et de salubrité publique, en luttant contre les incivilités et la petite délinquance.  

La vidéosurveillance, très présente et très coûteuse à Châteauroux, fera l’objet d’un audit partagé avec les habitants, pour évaluer sa réelle utilité dans la réduction de la délinquance, et ses risques d’atteinte à nos vies privées.

Au-delà de la sécurité, au sens large du terme, c’est le bien-vivre ensemble que nous voulons. C’est l’affaire de toutes et tous, citoyens, associations, acteurs institutionnels, et pas seulement de la police municipale.

Nous renforcerons les partenariats pour multiplier les actions de sensibilisation, de prévention, de médiation, et veillerons à soutenir toutes les initiatives favorisant le bien vivre ensemble.

 

Nous voulons aussi permettre aux habitants de disposer de toutes les sécurités :

  • la sécurité alimentaire : favoriser la production alimentaire de proximité et de qualité, et garantir un accès aux produits alimentaires pour tous
  • une eau potable réellement de qualité pour tous, pour boire l’eau du robinet en confiance
  • l’amélioration de l’accès aux soins, l’amélioration de la sécurité des personnels et des personnes dans les lieux de soins ;
  • la sécurité des déplacements à pied, en vélo, en voiture, … en favorisant le partage apaisé des voies et espaces publics
  • la sécurité du logement par un accès à des logements dignes pour toutes et tous
Fermer le menu