Métazachlore dans l’eau potable : l’ARS confirme.

L’Agence Régionale de Santé a publié le 22 octobre une synthèse régionale de la qualité des eaux distribuées pour l’année 2018. Elle confirme que depuis le début de l’année on a régulièrement trouvé dans les analyses d’eau potable de nouvelles molécules, issues notamment de la dégradation du métazachlore (herbicide ).

Sur la carte on voit que l’eau distribuée à Châteauroux, Déols, Ardentes et Etrechet est considérée comme régulièrement « non conforme » par l’ARS : les teneurs maximales en ESA métazachlore ont largement dépassé la limite de qualité (0,1 microgramme par litre) fixée par une directive Européenne. A Châteauroux-Déols, en le taux de ce pesticide a pu être 4,5 fois supérieur à la limite de qualité, tandis qu’à Ardentes cela il pu aller, en 2018, jusqu’à 11 fois plus. https://www.centre-val-de-loire.ars.sante.fr/qualite-de-leau-potable-en-2018

La question qui se pose aujourd’hui c’est de savoir quelle a été la vigilance de la Communauté d’Agglomération et quelle a été l’action mise en place par son Président pour protéger la qualité de l’eau.

Pour en savoir plus participez à la réunion publique organisée par Châteauroux DEMAIN, vendredi 22 novembre à 20h, maison des associations.

Métazachlore dans l'eau potable : l'ARS confirme. 1

Fermer le menu