Histoire d’un collectif de citoyens

  • Un appel lancé dès le mois d’avril-mai a réuni des personnes qui se retrouvaient souvent que ce soit dans des marches pour le climat ou contre les pesticides ou dans des rassemblements pour défendre les services publics ou exiger plus de justice sociale.
  • Cela a débouché sur deux réunions en mai et juin pour proposer les bases d’un fonctionnement citoyen du collectif : fonctionnement collégial, responsabilités tournantes, priorité au projet (la question des candidatures ne viendra qu’après), …
  • En juillet, une nouvelle rencontre a permis de vérifier une réelle convergence d’ambitions avec déjà plus de 200 idées pour la ville et l’agglomération.
  • Sur cette base, le 3 septembre, il a été décidé d’un nom pour le collectif et de rendre publique la démarche. Il a été affirmé que chaque membre actuel et à venir du collectif est là en tant qu’humain, citoyen, par delà la diversité des appartenances et sensibilités de chacun. Huit commissions ont été mises en place pour approfondir les thématiques du projet pour Châteauroux et gérer la campagne à venir.
  • 11 septembre : 4 porte-paroles ont été choisis pour répondre aux questions de la presse. Leur mandat est limité dans le temps : jusqu’à la prochaine réunion du collectif le 5 octobre prochain. Puis le même soir quatre commissions ont tenu leurs premières réunions : aménagement du territoire, mobilités, logement ; environnement, climat, eaux, déchets… ; économie et social ; écoles, jeunesse,culture, sports
  • 5 octobre : sur la base des propositions des quatre commissions thématiques, la plénière du collectif sélectionne 20 thèmes prioritaires à travailler. Décision d’organiser une rencontre-débat sur l’eau potable et de soutenir la venue de Mathieu RIVAT. Désignation de nouveaux porte-paroles et de nouveaux animateurs.
  • 22 novembre : réunion publique sur l’eau potable : salle pleine à la maison des associations.
  • 26 novembre et 3 décembre : adoption d’un plan de campagne pour janvier-février et mars
  • 7 décembre : salle Roger Dion – matin réception du réseau des collectifs citoyens de la région sur le thème de la « démocratie permanente »- après-midi : participation à la rencontre-débat « Engager la transition : c’est possible localement » – salle pleine l’après-midi- plus de 130 personnes sur la journée.
  • 10 décembre : plénière du collectif, affluence record. A l’ordre du jour : les questions économiques et une « élection sans candidat » au terme de laquelle se dégagent 15 personnes pour être dans le haut de la liste : les personnes susceptibles d’occuper des postes de responsabilité à la ville et à l’agglomération.
  • 14 décembre : toute la journée travail sur les propositions de Châteauroux DEMAIN. Une trentaine de propositions phares validées. d’autres ont encore besoin d’être retravaillées.
  • 17 décembre : le collectif a choisi après plusieurs votes une équipe de 6 pour constituer la tête de liste et celui qui occupera la première place sur la liste.

Fermer le menu